Plan d'urgence

Parce qu’on les veut en sécurité

Inondations, tempêtes de verglas, déversements chimiques et incendies sont autant de situations d’urgence auxquelles nous pouvons un jour faire face. Si vous êtes le gardien d’un animal et que vous devez évacuer votre domicile lors de telles situations, vous risquez d’éprouver des difficultés à trouver un lieu sûr pour ce dernier.C'est pourquoi, en collaboration avec les services d'urgence de la région estrienne, la SPA de l'Estrie a mis sur pied un plan d'urgence qui vise à offrir un soutien aux gardiens d'animaux en cas de sinistre. Il ne faut pas oublier que nos animaux de compagnie sont dépendants de nous pour assurer leur sécurité. Voici donc comment protéger votre animal lorsqu’un désastre frappe.

Où trouver refuge?
En cas d’évacuation de votre résidence, la meilleure façon de protéger votre animal est de l’amener avec vous. Puisque la plupart des centres d’hébergement n’acceptent que les animaux des personnes non voyantes ou handicapées, vous devez établir une liste des établissements de la région et de l'extérieur où vous pouvez trouver refuge avec votre animal ou uniquement pour lui. Une fois cette liste complétée avec adresses et numéros de téléphone, gardez-la à proximité pour être en mesure de commencer vos démarches dès l’instant où vous êtes informé que votre résidence devra être évacuée.

Cette liste peut comprendre : 

  • les hôtels et les motels qui acceptent la présence d’animaux, même lors de situations d’urgence;
  • les différents centres de pension pour animaux;
  • les cliniques vétérinaires;
  • les parents et amis.

Une trousse qui évitera bien des complications
Les délais d’évacuation étant parfois courts, il est important de posséder pour votre chat ou votre chien une trousse de survie accessible en tout temps. Cette trousse doit être facile à transporter et contenir les effets suivants :

  • un carnet de santé dans un sac étanche, des médicaments au besoin, une trousse de premiers soins ainsi que le nom et le numéro de téléphone de votre médecin vétérinaire;
  • une laisse, un harnais ou un collier ainsi qu'une cage de transport;
  • un bac et de la litière;
  • des bols, de la nourriture et un ouvre-boîte si approprié;
  • un lit et des jouets s’ils sont faciles à transporter;
  • une fiche d’information sur l’horaire d’alimentation et les habitudes de votre animal ainsi que sur d’éventuels problèmes médicaux et comportementaux.

Que vous trouviez refuge avec votre animal ou qu’il soit hébergé par d’autres, cette trousse facilitera grandement l’organisation de son évacuation.

À faire à l’approche d’une situation d’urgence
La plupart du temps, les gens sont informés par les médias ou les autorités civiles des heures ou même des journées avant la probable évacuation. Pour assurer la sécurité de votre animal, il est primordial de réagir dès le premier avertissement en mettant en application cette marche à suivre :

  1. communiquez avec les ressources que vous avez au préalable identifiées pour réserver votre place et celle de votre animal;
  2. assurez-vous d’avoir tout ce qu’il vous faut dans votre trousse;
  3. gardez tous vos animaux à l’intérieur pour ne pas devoir les chercher en cas de départ précipité;
  4. assurez-vous que chacun de vos animaux porte toujours son collier avec son médaillon d’identification. Si vous n'avez pas de médaillon, vous pouvez vous en procurer un à la SPA de l'Estrie ou, en dernier recours, laisser votre nom et vos coordonnées accrochés au collier de votre animal.

À faire en cas d’absence
Il peut arriver que vous soyez absent lors de l’évacuation de votre secteur. Il est conseillé de demander à un membre du voisinage en qui vous avez confiance de prendre soin de votre animal. Il est primordial que cette personne connaisse votre animal et qu’elle n’en ait pas peur. De plus, elle doit avoir en main une clé de votre résidence, connaître l’endroit où vous conservez la trousse et posséder un numéro de téléphone où elle pourra vous joindre. Il est également possible de fixer avec elle un lieu de rencontre, dans le cas où les lignes téléphoniques ne seraient pas en fonction.

À faire avec les autres animaux
Les oiseaux
Un oiseau doit être transporté dans une cage de transport. Lorsqu’il fait froid à l’extérieur, placez une couverture sur la cage et faites réchauffer la voiture avant de le placer à l’intérieur. Lorsqu’il fait chaud, munissez-vous d’un vaporisateur pour asperger régulièrement d’eau ses plumes. Pour lui permettre de se désaltérer, il est conseillé de lui donner des morceaux de fruits ou de légumes frais à forte teneur en eau plutôt que de placer un abreuvoir dans la cage. Si votre cage de transport n’a pas de perche, assurez-vous d’en nettoyer le fond régulièrement. De plus, gardez la cage dans un endroit le plus calme possible et ne laissez pas sortir votre oiseau. Enfin, placez une bague d’identification sur une des pattes de votre oiseau.

Les reptiles
Les serpents peuvent être transportés dans des taies d’oreiller. Une fois que vous serez rendus à destination, placez le serpent dans un endroit calme d’où il ne pourra s’échapper. Si vous devez nourrir votre serpent régulièrement, n’oubliez pas sa nourriture. Apportez un grand bol pour l’eau et un coussin chauffant au besoin. Pour le transport des autres reptiles et des lézards, utilisez la méthode suggérée pour les oiseaux.

Les rongeurs
Les petits rongeurs doivent être placés dans une cage de transport où il leur sera possible de vivre pendant toute la durée de l’évacuation. N’oubliez pas la nourriture, la bouteille d’eau, le bois, les jouets et les accessoires pour dormir.

Être informé par la SPA
En cas de situation critique, soyez assuré que la SPA de l'Estrie fera tout en son pouvoir pour vous guider dans vos démarches. Même si elle est elle-même sinistrée, elle devrait être en mesure de vous offrir son soutien et de vous fournir l'information nécessaire grâce aux moyens suivant :

  • son site Internet : www.spaestrie.qc.ca;
  • les médias régionaux (télévision, radio et journaux);
  • la ligne téléphonique, si elle est fonctionnelle : 819 821-4727.

Rappelez-vous
Une bonne préparation facilitera votre évacuation et celle de votre animal. Gardez toujours à l’esprit que, tout comme vous, votre animal pourrait subir un stress important qui risque de modifier son comportement. Lors de l’évacuation, gardez votre chien en laisse ou votre chat en cage et faites-lui porter son médaillon d’identification. Vous assurerez aussi bien sa sécurité que celle des autres.