Votre chien aboie trop

Plusieurs problèmes de comportement, dont les aboiements excessifs, résultent de la solitude et de l'ennui du chien. Voici quelques moyens pour aider Rex à ne pas trop souffrir de votre absence.

De l’exercice et des jeux
Avant de partir, faites-le marcher et jouer ou entraînez-le. Il est faux de penser que le chien peut rester assis toute la journée, sans dépenser son énergie. Si vous prévoyiez vous absenter pour plus d'une journée, demandez à un voisin de prendre soin de votre compagnon, engagez une personne pour le faire ou confiez-le à un centre de pension.

Avant de partir, assurez-vous qu'il ait mangé et fait ses besoins, qu'il bénéficie d'eau à volonté, que la radio soit allumée et qu'il dispose d'un jouet stimulant, tels un os de cuir ou un Kong dans lequel vous aurez placé un morceau de fromage. Vous le garderez ainsi occupé.

Au moment du départ et du retour, n'exagérez pas les attentions et les caresses. Votre chien ne verra qu'un immense contraste lorsque vous serez absent, ce qui risque de le rendre anxieux.

Un champ de vision limité
Le chien aboie souvent parce qu'il voit des gens passer ou entend du bruit. Il s'agit là d'un réflexe pour avertir ses maîtres et protéger son territoire. Ainsi, s'il ne peut voir les passants, il sera moins enclin à aboyer. S'il est à l'extérieur, il suffit de déplacer la niche ou l'enclos hors de la vue des passants ou d'installer des panneaux, des paravents ou une haie afin de restreindre le champ de vision de votre compagnon. Si le chien est libre à l'intérieur de la maison, fermez les rideaux et les stores pour éliminer les distractions.

Le collier à la citronnelle
Avant d’utiliser un dispositif de ce genre, veuillez vous adresser à notre spécialiste en comportement canin au 819 821-4727, poste 111.