Les bobos de nos animaux

Tout animal en bonne santé est enjoué, actif, curieux, vif et a bon appétit. Pour prévenir les petits bobos et certaines maladies, il faut garder l'œil ouvert et savoir réagir à temps. Soyez ainsi attentifs à son pelage, son appétit et à certains changements de comportement, lesquels constituent normalement de bons signaux d'alarme.

VOTRE CHIEN

Si vous notez l’un ou l’autre de ces signes,  c’est que quelque chose ne tourne pas rond. Comme il vaut mieux prévenir que guérir, il est recommandé de consulter sans tarder.

  • une perte ou un gain de poids rapide;
  • une perte d'appétit;
  • une soif plus grande que la normale;
  • des selles molles et liquides;
  • des mictions fréquentes et difficiles ou avec des traces de sang;
  • des vomissements;
  • des écoulements anormaux du nez ou des yeux;
  • un léchage et un mordillage d'une ou de parties du corps;
  • des tremblements ou des pertes d'équilibre;
  • une respiration rapide;
  • une masse anormale;
  • une boiterie ou une difficulté à se lever ou à se coucher;
  • un grattage excessif;
  • la présence de pellicules, une perte de poils, des plaies suintantes, un pelage terne;
  • une haleine nauséabonde…

VOTRE CHAT

Les chats maîtrisent l'art de dissimuler leurs symptômes, d’où l’importance d’être très attentif. Parmi les signes les moins apparents, soulignons l’absence de toilettage. Comme les chats aiment faire leur toilette, si le vôtre ne la fait plus ou si son pelage est terne et sec, il vaut mieux le surveiller de près. 

Il en va de même si vous remarquez que son comportement est différent. S’il est plutôt affectueux et apprécie les caresses, et que depuis quelques jours, il se terre pendant plusieurs heures ou est plus distant, ayez la puce à l'oreille.

Voici d’autres signes qui traduisent un malaise :

  • perte d'appétit;
  • regard éteint;
  • miaulement inhabituel;
  • consommation excessive ou absence de consommation d'eau;
  • miction difficile ou fréquente avec ou sans présence de sang;
  • arrêt de l’utilisation de sa litière;
  • diarrhée et vomissements;
  • mordillage de sa peau, de son pelage ou de ses extrémités.


VOTRE OISEAU

Les oiseaux dissimulent très bien leur état. Soyez attentif au moindre petit changement dans le comportement de votre oiseau. N'attendez pas qu’il s'isole au fond de sa cage. Parmi les signes à surveiller :

  • un lissage excessif;
  • un arrachage de plumes;
  • des protubérances cutanées;
  • un écoulement oculaire ou nasal;
  • un arrêt de vocalisation;
  • un changement dans l'apparence de ses selles.


VOTRE PETIT RONGEUR

Les petits rongeurs, et particulièrement les hamsters, ne sont pas généralement dotés d’un système immunitaire vigoureux. Si vous constatez l’un des symptômes suivants, il est recommandé de consulter.

  • un nez humide avec des croûtes;
  • un anus souillé;
  • une perte de poids ou de poils;
  • une altération de sa condition générale;
  • une diarrhée;
  • un pelage ébouriffé ou terne;
  • une protubérance inhabituelle;
  • un comportement amorphe et apathique.
 

Source : ce texte est extrait du magazine Coup de pouce (http://www.coupdepouce.com/maison/animaux/article/petits-bobos-des-animaux-de-compagnie)