Les usines à chiots

Résumé de la position
Dans l’optique d’assurer le bien-être et la santé des animaux, la Société protectrice des animaux (SPA) de l’Estrie condamne toutes les pratiques d’élevage qui s’apparentent à des usines à chiots. Elle s’oppose donc aux activités de production de chiots (à petit ou grand volume), où la volonté de maximiser les profits mène à des conditions d’élevage inférieures aux normes établies. Des déficiences aux plans de l’hygiène, des soins et de la socialisation des chiens sont, par exemple, fréquemment observées dans ce type d’élevage.

Lire le texte complet