Vivre avec ses griffes

Au secours! Minet s'attaque rageusement à la nouvelle causeuse. Loin de vouloir vous punir de cette acquisition, votre chat est plutôt en train de la faire partie intégrante de son territoire en la marquant à l’aide de ses griffes. Rien de plus instinctif comme comportement. Par contre, cela peut vous causer un sérieux problème! Pour limiter les dégâts, il suffit d’abord de comprendre pourquoi votre chat utilise ses griffes, ce qui vous aidera non pas à enrayer ce comportement, mais plutôt à le diriger là où vous le souhaitez.

Chirurgie très souffrante
À l’état sauvage, le chat aiguise ses griffes sur différents objets pour marquer visuellement, olfactivement et bruyamment son territoire à l’attention des autres chats. C’est pourquoi il reproduit ce comportement dans nos maisons, souvent à l'entrée d'une pièce et généralement aux mêmes endroits. Pour diminuer les dommages causés par ce comportement, plusieurs auront recours au dégriffage. Malheureusement, il s’agit d’un moyen de régler le problème de plus en plus remis en question puisqu’il est très souffrant et parfois aliénant pour l’animal. Le dégriffage consiste à amputer l'os de la troisième phalange de chaque doigt du chat. Chez l’homme, cette chirurgie correspondrait à l’amputation du bout de nos dix doigts. Haïe! Que doit-on faire pour épargner à la fois les meubles et les griffes de son chat?

Poteau à gratter 
Même s’il est nécessaire que les griffes de votre chat soient coupées régulièrement afin qu’elles ne deviennent pas trop longues, il faut savoir que cela n’empêchera pas votre chat de marquer son territoire là où il le voudra. Pour régler le problème des griffades, il s’avère plutôt efficace de vous munir d’au moins un poteau à gratter qui sera assez haut pour permettre au chat de s'étirer et qui aura une surface horizontale à la base qui lui donnera l'occasion de gratter à son aise. On peut également ajouter des litières pour qu’il puisse y laisser ses odeurs. ( Consulter le plan d’un poteau à gratter que vous pouvez fabriquer vous-même ).

Pour réorienter le comportement de griffades, il faut mettre le poteau, si possible aromatisé à l’herbe à chat, à l'endroit où l'animal se dirige habituellement pour faire ses griffes, même à côté du divan s’il le faut! Sinon, le chat l’ignorera. Grattez souvent le poteau avec vos ongles, car les chats adorent imiter, et ne lésinez pas sur les félicitations et les récompenses lorsqu’il utilise son poteau!

Répulsif et ruban adhésif
Simultanément, pour le dissuader de faire ses griffes sur votre mobilier, utilisez un répulsif ou couvrez les surfaces privilégiées par votre chat de bandes de ruban qui adhèrent des deux côtés afin de rendre l’activité désagréable. Une fois que le chat aura pris l’habitude de gratter le poteau, il laissera votre mobilier tranquille et vous pourrez ensuite déplacer le poteau où cela vous conviendra.

Il faut donc comprendre que le chat a besoin de laisser ses marques sur son territoire. Tenter de l’en empêcher en le réprimandant ne fera que créer chez lui stress et confusion en plus d'augmenter son besoin de marquer. Un bon poteau à gratter placé là où il le faut satisfera amplement les instincts de votre chat. Quant à vous, il vous dispensera de bien des dépenses en mobilier neuf!