Allergique aux animaux? Gardez espoir!

Éternuements, larmoiements, gorge irritée, démangeaisons cutanées… Le portrait typique d’allergies.

Lorsque ces symptômes se manifestent, il ne faut pas d’emblée soupçonner les animaux comme en étant la cause. Mieux vaut passer des tests afin d’identifier ce qui provoque ces désagréments physiques.  

S’il s’avère que vous êtes véritablement allergique c’est à une protéine sécrétée par les glandes sudoripares ou sébacées de l’animal, mais aussi présente dans son urine, sa sueur, ses squames et sa salive.

Vivre avec un animal de compagnie, malgré tout

Il est possible de vivre avec un animal de compagnie, tout en diminuant les facteurs responsables de l'apparition des symptômes d’allergies. Afin de contribuer à réduire la présence de particules allergènes dans votre demeure, voici quelques trucs :

  • utilisez des sacs hypoallergiques pour l’aspirateur qui retiennent davantage les particules;
  • lavez régulièrement votre literie;
  • disposez une housse de plastique sur votre matelas afin d’empêcher les agents allergènes de s’y imprégner;
  • éliminez les tapis et les carpettes afin de privilégier les planchers de bois;
  • créez une zone où votre animal n’aura pas accès (par exemple, votre chambre);
  • lavez-vous les mains après avoir touché votre animal.


Quant à votre animal, voici certaines précautions à prendre :

  • reléguez la tâche du toilettage de votre animal à un membre de la famille qui n’est pas allergique;
  • cette tâche doit se faire sur une base régulière et, idéalement, à l’extérieur (sauf en hiver, bien sûr!);
  • utiliser un vaporisateur tel que Allerpet/d sur la fourrure de votre animal, ce qui contribuera à fixer les particules allergènes sur son corps;
  • recouvrez le lit de votre animal avec une couverture que vous laverez très souvent;
  • nettoyez sa litière ou sa cage quotidiennement;
  • et n’oubliez pas de vous laver les mains!