Cibelle

 

Bonjour à vous tous qui avez pris soin de moi pendant quelque temps.

Lorsque je vous ai quitté à l’été 2003, je n’étais âgée que de 9 mois. J’étais encore un bébé. Maintenant je suis beaucoup plus sage.  Lors de ma dernière lettre que je vous ai fait parvenir en décembre 2003, je courais après tout ce qui bougeait, surtout les poules du voisin. D’ailleurs, j’en ai rapporté quelques-unes à Lisette; moi j’étais toute fière de mon exploit, Lisette non. Elle ne m’a pas disputée mais m’a tenue attachée par la suite.

Depuis deux ans, je suis complètement libre d’aller où je veux, mais comme j’ai vieilli, je reste tranquillement autour de ma maison et j’essaie d’attraper les écureuils, souris et siffleurs qui courent dans mon petit bois. Il faut dire que Lisette et André possèdent 5 acres de terrain.

Ah oui, j’oubliais de vous dire que lorsque j’étais chez mon ancien maître, il m’était défendu de parler. Avec de la patience, Lisette m’a réappris à parler et maintenant je dis tout ce que je veux haut et fort et, parfois, j’en ai long à dire.

Je dois vous quitter car je dois surveiller la chienne du voisin; elle a l’habitude de venir sur mon terrain, ce que je n’aime pas. 

À la prochaine,
Cibelle (mon ancien nom était Cora)